Femme à la une: Essy KODJO, la fonceuse!

Sharing is caring!

Femme assume tes choix ! Tu veux te lancer dans un business, lance toi et assume ! N’ai pas peur d’échouer.

Comme le disait l’actrice mexico-kényane, Lupita Nyong’o « C’est seulement lorsque vous prenez le risque d’échouer que vous découvrez de nouvelles choses. Lorsque vous jouez en toute sécurité, vous ne pouvez pas exprimer votre plus grande expérience humaine». Extrait du magazine femme d’influence https://femmedinfluence.fr/citations-inspirantes-lupita-nyongo/ .

L’orientation de ta vie est de ton ressort, prends tes responsabilités et assume toi.

Aujourd’hui, je vous présente une femme inspirante, jeune et magnifique. Elle a décidé de se lancer dans entrepreneuriat à un moment clé de sa vie. Elle s’orientera vers un domaine inconnu pour elle mais saura se positionner et trouver sa place sur ce marché oh combien convoité mais surtout hard*.

Label Foto par Etienne Nangba/ Créa Tchewôlô

Elle est togolaise, elle répond à nos questions. Découvrons ensemble, son parcours et ses secrets de réussite.
Essy Jocelyne KODJO est notre Tchewôlô à l’honneur pour ce mois d’avril.

C’est à distance que l’entretien a été fait mais je vous assure que cette belle dame déborde d’énergie positive.

Tchewôlô : Bonjour Essy, merci d’accepter de vous livrer à nous.

Essy KODJO: C’est un honneur que vous me faites.

Tchewôlô : Nous commençons toujours nos entretiens par cette question : A quoi le mot « femme » vous fait penser?

Essy K : Je pense au pouvoir de donner vie, pas qu’à un enfant mais à des idées novatrices et révolutionnaires ; des entreprises qui mettent l’humain au centre de tout ; à de nouvelles politiques ; à un nouveau monde. Je pense pouvoir, je pense source. La femme regroupe tout ce que j’ai énuméré mais avec humanisme et cœur.

Tchewôlô : Si vous devez vous définir en 5 hashtag, nous aurons quoi?

Essy K : #Folie-joyeuse #Invincible #Aimante #Amoureuse #Rigoureuse

Tchewôlô : Vous êtes fondatrice d’une entreprise artisanale dénommée « perles et pagnes », A quel moment vous vous êtes lancé ?

Essy K : Perles & Pagnes a presque 7 ans, un âge où on devient jeune, on n’est plus un bébé. Nous existons donc depuis Septembre 2012. Nous rendons grâce pour toutes ces années mais ne sommes pas au bout de notre ascension. Le meilleur reste à venir. J’ai lancé la marque Perles & Pagnes, quand j’ai cherché sans succès un sac avec du pagne qui pouvait me ressembler. Un sac moderne dans sa coupe et ses lignes mais traditionnelle dans ses couleurs et sa chaleur. J’ai fini par le créer.

Tchewôlô : Quelle est la particularité de votre marque ?

Essy K : Perles & Pagnes est reconnue pour la qualité de ses produits et l’originalité des modèles. Nous pensons conquérir de nouveaux clients avec les collections que nous sommes en train de préparer pour la fin de l’année.

Tchewôlô : Vous avez décliné une superbe offre d’emploi au Sénégal pour un poste de responsable marketing et communication, Pourquoi et quelle a été la réaction de votre famille ?

Essy K : En fait, j’étais déjà en poste à Lomé. C’est l’expatriation à Dakar que j’ai déclinée. Cela faisait à peine 1 an que j’étais rentrée de mes deux décennies en occident. Je commençais à me réapproprier ma vie au Togo. En déclinant cette offre, je renonçais à mon travail. Au lieu de recommencer à chercher un autre, j’ai préféré me lancer à mon propre compte. Aujourd’hui, je ne regrette pas cette décision, puisque j’en suis à ma 3e entreprise que sont

« Perles et pagnes » https://web.facebook.com/perlesetpagnes/

« Le comptoir » https://web.facebook.com/Le-Comptoir-139833673375869/

et « Saveurs d’afri’Ka » https://web.facebook.com/saveursdafrika/

voici mes trois réalisations et ce n’est pas fini.

Tchewôlô : J’adore votre abnégation. L’envie que vous dégagez à innover et créer. Mais dites-nous comment se sent-on quand on doit tout recommencer dans un domaine inconnu ?

Essy K : C’est comme arriver dans un pays que vous ne connaissez pas et que vous visitez pour la première fois. Il y a d’abord l’euphorie, on veut tout faire, tout essayer et petit à petit, on revient à la raison. Et On essaye, on échoue souvent, on apprend et on améliore. C’est du « try and learn » (essaie et apprend) en permanence. La beauté de l’histoire c’est que ce n’est pas une vie monotone, au contraire, on ne sait jamais à quoi va ressembler l’aventure mais on prend plaisir à parcourir ce chemin oh combien tumultueux !!

Tchewôlô : Comment gérez-vous votre vie professionnelle et votre vie de famille?

Essy K : En fonction de mes valeurs, j’organise et programme ma vie et mes journées. La famille et le travail sont importants pour moi, alors ma vie tourne autour de ses axes. Pour le reste, il s’agit essentiellement de se consacrer du bon temps pour se nourrir spirituellement, émotionnellement et mentalement pour être une femme complète capable de nourrir les autres autours.

Tchewôlô : Vous croyez à l’autonomisation de la femme africaine ?

Essy K : Je crois en la femme autonome. Elle n’a pas besoin qu’on l’autonomise. Elle a surtout besoin qu’on la laisse ETRE femme entièrement. Qu’on arrête de nous dire ce que la femme doit et ne peut pas faire, à quoi elle doit ressembler, comment elle doit vivre sa vie, à quel âge et pourquoi elle doit se marier et faire des enfants. Je crois en la femme car elle est forte et autonome ; elle est invincible quand elle est FEMME.

Tchewôlô : Quelle femme vous inspire et pourquoi ?

Essy K : J’ai deux modèles de femme. Mes deux grand-mères, elles sont mes sources d’inspiration. Travail, abnégation et résilience voici les maîtres mots de ces deux grandes femmes.

Label Foto par Etienne Nangba

Tchewôlô : Donnez-nous quelques petits secrets de femme épanouie. (Vos petits secrets)

Essy K : J’ai mes sources de joies et de bien-être. Je me branche à cela autant que possible. La musique, la lecture, le sport et passer de bons moments avec les quelques amis qui sont miens. Quand les moments positifs sont nombreux, les autres aléas de la vie sont facilement gérables.

Tchewôlô : Quels genre de musique vous écoutez et vous pratiquez quel sport?

Essy K : Pour l’aspect musique, j’écoute plus la zik classique mais le Jazz et l’opéra me nourrissent beaucoup. Pour le sport, le tennis et la natation m’aident à rester en forme.

Tchewôlô : Quels sont vos objectifs pour le futur de votre entreprise ?

Essy K : Déployer nos ailes hors du Togo et nous enraciner comme il faut en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays de la sous région. Lancer ces nouvelles collections qui nous mettent dans une autre dynamique.

Tchewôlô : Quel conseil avez-vous à partager avec nos lecteurs ?

Essy K : O.S.E.R, tous les jours, dans tous les domaines de votre vie. Nous n’avons qu’une vie, alors OSER faire et être ce que vous voulez. Si ça ne marche pas et bien, recommencer.

*Hard=Dur

Tchewôlô, femmes noires; femmes africaines; femmes du monde; parlons d’elles.

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *