Femme à la une: La Rassembleuse!!!

Sharing is caring!

Épouses, mères, femmes actives, elles sont nombreuses à se surpasser afin de s’affirmer au sein d’une société qui ne leur fait souvent pas de cadeau.

Si certaines bénéficient de soutien, ce n’est pas le cas de la grande majorité.

La Rassembleuse

 

Les femmes qui bougent ensemble, solidaire, elles sont à l’écoute l’une de l’autre, c’est le crédo de celle qui est à l’honneur aujourd’hui.

KONE KATIE SANGARE, épouse et mère de 4 enfants, enseignante, professeur de français. Elle est également chargée de la communication et de l’organisation de la Direction de la Pédagogie et de la Formation Continue (DPFC) au Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (MENETP). Elle est depuis 2017 la présidente- fondatrice de l’ONG HDF (Haupital Des Femmes).

Découvrons ensemble cette magnifique dame.

Tchewôlô : Bonjour à vous Madame Katie KONE SANGARE, merci pour votre disponibilité.

Katie KONE SANGARE : C’est moi qui vous remercie pour l’honneur fait à mon égard.

Tchewôlô : Merci. Alors dites nous comment définissez vous la femme?

Katie. K. S : Une femme est l’être humain adulte qui appartient au sexe ou au genre féminin. Avant la puberté au stade infantile elle porte le nom de fille. Elle est la partie raffinée de l’homme qui lui rappelle de temps en temps son imperfection. Pour l’homme qui la comprend et la considère elle lui permet de se réaliser et d’être heureux. Enfin la femme est le secret de l’homme.

Tchewôlô : Que Pensez-vous de la femme de nos jours par rapport à celle d’hier?

Katie. K. S : De nos jours, la femme a pris confiance et conscience de ce qu’elle représente aux yeux de la société et surtout de sa valeur auprès de l’homme. Elle s’identifie par rapport à son « MOI » profond. Ce « moi » qui la différencie de l’autre et qui lui permet de s’affirmer en tant qu’être entier. A part celle qui fait un amalgame entre épanouissement, liberté, affirmation et libertinage, la femme d’aujourd’hui est plus épanouie que celle d’hier.

Tchewôlô : Vous vous occupez d’une ONG qui défend les femmes ? Comment fonctionnent les choses ?

Katie. K. S : Notre ONG nommée HDF c’est-à-dire Haupital des Femmes ne défend pas vraiment la femme car nous estimons que ce combat est entrain d’être gagné. Nous visons plus que la défense et ceci découle de cela, nous sommes convaincues qu’il faut une organisation forte, transparente, dynamique, côtoyant les standards internationaux, productrice de résultats impactant «RÉELLEMENT» la gente féminine. C’est dire que certaines femmes pourront bénéficier des effets de synergies entre elles et d’autres bénéficier d’opportunités de travail, d’affaires, de relations et expériences nationales et internationales. En un mot acquérir un équilibre au quotidien. C’est en cela que la femme pourra trouver le moyen de son auto défense. Nous évoluons très bien et j’en suis fière.

Logo HDF

Tchewôlô : Quelles sont les priorité de votre ONG?

Katie. K. S : Le sens de la mise en place de l’ONG HONNEUR- AUTONOMISATION- PROTECTION- IDENTITÉ- TRAVAIL- AMOUR- LIBERTÉ DES FEMMES ; En abrégé ONG HAUPITAL DES FEMMES est de valoriser d’avantage la femme quel que soit le secteur d’activité (ménage, commerce, industrie, service, agriculture, éducation, administration, état etc.) et son niveau d’intervention.

Tchewôlô : Vous êtes aussi dans le domaine éducatif, quels sont les avantages et inconvénients pour une femme dans ce métier ?

Katie. K. S : Je ne vois pas vraiment d’inconvénients  en ce qui me concerne car j’estime tout simplement que je suis dans le prolongement bien élaboré et professionnel  du rôle primitif assigné à la femme.

Tchewôlô : Quel est votre quotidien?

Katie. K. S : Je travaille, je m’occupe de ma famille et j’ai d’autres affaires que je pilote.

Tchewôlô : Pouvons-nous vous classer parmi les « féministe » ?

Katie K. S : Féministe c’est trop dire, notre organisation est là pour encourager les initiatives personnelles des femmes dans tous les secteurs d’activités. Nous voulons booster le «  LION » qui dort en chacune de nos femmes afin d’atteindre le but c’est-à-dire la satisfaction de la  réalisation personnelle de chacune d’elle…

Tchewôlô : Pourquoi ?

Katie. K. S : Tout simplement parce que les féministes ont déjà fait leur part pour que l’éveil  social qui a pour objet l’émancipation de la femme, l’extension de ses droits en vue d’égaliser son statut avec celui de l’homme soit en partie une réalité. Notre organisation vise plutôt à assumer, à assurer le coté pragmatique du travail élaboré en amont par les féministes. Nous sommes donc au niveau de l’exécution de nos taches.

Tchewôlô : Quel serait la chose idéale à faire pour qu’une femme soit autonome ?

Katie K. S : Pour qu’une femme soit autonome, il faut détecter en elle l’amour de ce qu’elle veut réellement faire et ensuite lui donner les moyens pour la réalisation de son objectif. Si nous estimons que le modèle de l’autonomie de l’homme est une réussite, il faut tout simplement faire du copié collé et on parviendra à l’autonomisation de la femme dans les mêmes conditions. Comme la roue, la femme  doit s’adapter au terrain. Car celui qui a inventé la roue en caoutchouc pour mieux rouler sur les routes asphaltées n’a pas réinventé la roue. Il a tout simplement adapté celle-ci à un terrain particulier.

Liberté Pour les femmes

Tchewôlô : Un message à toutes les femmes D’AFRIQUE.

Katie K. S : Notre message sera tout simple les slogans de HDF.

Ensemble nous irons loin ! HAUPITAL DES FEMMES POUR GUÉRIR LA FEMME !

Tchewôlô : Madame Katie KONE SANGARE, encore une fois merci et on vous souhaite le meilleur dans votre projet de venir en aide aux femmes et de les booster  à être autonome.

Katie K. S : C’est à vous le merci. Bon vent à votre blog.

Voici le lien pour la page de l’ONG https://www.facebook.com/profile.php?id=100017216463881

 

Tchewôlô, femme noire, femme du monde parlons d’elles

Sharing is caring!

10 commentaires sur “Femme à la une: La Rassembleuse!!!

  1. Tout est si bien dit, place maintenant à l’action. Je suis de loin ce projet et que je sais va connaître une ascensionfulgurante, car son but principal est de de donner à chacune des femmes l’opportunité de se valoriser, de se réaliser quelque soit son domaine d’activité et de prendre sa place dans la société afin de participer à son développement économique.
    Cela ne m’étonne pas de toi, car tu as toujours eu l’amour pour les autres et c’est pour cela que je crois ton bb va grandir.

  2. Tres bonne démarche Madame. Beaucoup de courage dans cette tache car elle n’est pas une chose mince a faire. Vous l’avez bien dit, Ne pas faire l’amalgame des choses……
    Notre liberté, autonomisation etc….ne se feras pas sans nous meme, d’où éveil de conscience.
    Félicitation pour votre beau travail et… en marche

  3. Je suis fière de toi femme battante femme de Gloire demeures bénis. Le ong n approches pas toutes les femmes parce que nous ne savons comment adhérer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *