FEMME à la UNE : RAYMONDE LOZO, L’artisane

Article : FEMME à la UNE : RAYMONDE LOZO, L’artisane
26 décembre 2020

FEMME à la UNE : RAYMONDE LOZO, L’artisane

Il est dit que nous ne faisons pas de nouvelles rencontres par accident. Elles sont destinées à croiser notre chemin pour une raison. Celui qui à écrit ça à tout compris des rencontres.

Ma rencontre avec celle que je vais vous présenter, c’est fait sur les réseaux sociaux précisément Instagram. Elle m’a écrit en inbox en se présentant comme il se doit, de son nom à sa fonction avant de s’intéresser au nom Tchewôlô. Durant notre échange, j’ai découvert une femme courageuse, douée et passionnée. Elle est apparue au moment où je me disais, il me faut une femme à mettre à l’honneur avant la fin de l’année 2020. J’avais en tête plusieurs femmes mais après notre échange, je me suis dit ça sera elle, ma femme à l’honneur pour achever l’année. 

Raymonde LOZO est son nom, elle est jeune et magnifique. Entrepreneure, créatrice de la marque « EXCLUSIV’IN depuis 2009. Elle a 34 ans, Célibataire sans enfant. Communicatrice de formation, elle est devenue au fil du temps une autodidacte bricoleuse. C’est une véritable passionnée d’art 2.0 comme elle le dit si bien. L’artisanat fait partie intégrante de sa vie, ainsi elle communique cette passion au travers de ses formations. Elle a tout abandonné pour se consacrer à l’art d’où notre appellation : l’artisane.

Exclusiv’In By Raymonde LOZO

Tchewôlô : Raymonde LOZO, Merci de partager votre expérience avec nous et nos lecteurs.

Raymonde LOZO : C’est moi qui vous remercie pour l’honneur.

Tchewôlô : Pouvez-vous nous donner 03 hastag qui vous définissent ?

Raymonde LOZO : Alors les trois hastag qui me définissent, je dirais #passionnée,

#artisanat et

 #couture

Tchewôlô : Quelle est votre définition de la femme ?

Raymonde LOZO : Pour moi, La femme est un être plein de ressources. La société africaine l’a toujours catalogué de personne fragile ; finalement elle utilise que 10% de ses capacités mais pour celles qui ont pris conscience de leur potentiel, elles s’étonnent chaque jour. Par le travail elle arrive à s’affirmer. Alors travaillons les femmes !

Tchewôlô : Quelle femme êtes-vous ?

Raymonde LOZO: Je suis une femme naturelle (aux cheveux crépues et sans maquillage), une passionnée, qui s’investit à fond dans tout ce qu’elle entreprend, qui est à l’écoute des autres sans savoir depuis toujours que c’était une qualité (rire).  Comme on le dit communément ici à Abidjan, je sais charger affaire des gens (mdr…). Je suis à la fois sociable, très très casanière et réservée.

Tchewôlô : C’est quoi exactement Exclusiv’In ?

Raymonde LOZO : Exclusiv in est une marque artisanale basée en Côte d’ivoire depuis 2009, spécialisée dans la customisation (le recyclage) fait main et la confection d’articles en pagne, laine, perles, papier et autres matières. Elle a pour vocation aussi de former les grands et petits au métier de l’artisanat au travers de ses ATELIERS FORMATION EXCLUSIV’IN qu’elle a lancé en juillet 2014, intervenant dans les colonies de vacances, les centres aérés, les events enfant, individuellement en formation personnalisée et autres manifestations.

Tchewôlô : Comment démarre l’aventure Exclusiv’in ?

Raymonde LOZO : L’aventure artisanale EXCLUSIV’IN démarre je dirais en 2009 pendant ma dernière année de BTS. Elle était conçue au départ pour les entreprises, pour marquer leur communication interne.  Mais étant déjà une passionnée pour les arts (le théâtre, la chorégraphie, le chant, le dessin, la poésie) depuis l’enfance grâce à ma mère qui m’a éduqué. Elle m’a aussi communiqué ses passions telle que la couture, le jardinage, le crochet, tout ce qui est bricolage. Partagée donc jusqu’en 2018 entre mon poste d’assistante de direction et mon activité artisanale, je descendais à 17h et c’est là que je faisais mes livraisons (au début car après les services de livraison ont pris la relève). Je bossais sur mes commandes jusqu’à 3h30 et les samedis je descendais à 12h puis je partais à mes ateliers de formation pour rentrer à 20h ainsi que le dimanche après-midi. Finalement à la fin de 2018, j’ai démissionné pour m’occuper de mon activité à temps plein. https://web.facebook.com/Exclusiveeeeeeee

Tchewôlô : Waouh, pas de repos pour vous durant cette période. Comment les parents ont accueilli la nouvelle de votre démission ?

Raymonde LOZO : La réaction des parents, c’est certainement la surprise mais surtout de l’inquiétude évidemment.  C’est ma mémé qui m’a éduqué mais sachant que je suis passionnée de la couture, elle m’a comprise et bon mes acquis scolaires me servent toujours.

Tchewôlô : Comment vos acquis scolaire vous ont servi dans votre reconversion ? 

Raymonde LOZO : Communicatrice de base, cette formation a été très bénéfique pour moi surtout au niveau de la gestion clientèle en passant par l’organisation de mes expos vente.

Logo Exclusiv’In

Tchewôlô : Quelle est la particularité de votre marque ?

Raymonde LOZO : Ma particularité, huum; alors au vue de tous mes services, j’aurais dit la polyvalence mais je dirais plutôt que ma particularité c’est d’être maître artisan, de confectionner moi-même mes créas en grande partie, de transmettre mon savoir-faire avec passion aux gens en particulier aux enfants. Il y a plusieurs services que regroupe la marque.  

  • ü  Service déco

Déco espace marié

Déco bâche chaise

Panier dragées déco et attaché les dragées

Déco mur de star (confection de fleurs en papier et en pagne)

Déco table gâteau

Conception d’accessoires mariages aussi

Déco salle

Déco voiture

Conception d’objets décoratifs

  • Service cinématographique

Je suis conseillère en stylisme, costumière et habilleuse plateau cinéma

  •   Service d’assistance conseil pour les marques
  • Service couture d’accessoires (bonnets, turbans…) et trousseaux bébé
  • Service confection et l’habillage d’articles (sac, chaussures, pot de fleur), accessoires (bracelets, bijoux,…) en pagne.
  • Service de confection d’articles en laine
  • Service de confection d’articles en perles
  • Service formation, je suis consultante formatrice en artisanat avec plus de 25 modules enfants et adultes en vue d’une école d’artisanat, j’interviens comme animatrice d’ateliers créatifs au sein des centres aérés, de colonie de vacances et autres évent enfants.  
  • Services event planner : Je suis organisatrice d’expo vente ART JEUNE dédiée aux jeunes talents mais surtout faire des découvertes artisanales, faire de la place à tout le monde car nous voulons tous vivre de notre art.
  • Service revente d’articles en faisant venir la marchandise du Ghana et autres pays
Photo Exclusiv’In (Atelier avec les touts petits)

Tchewôlô : Comment vous arrivez à gérer tout ceci ? C’est énorme tout ça !

Raymonde LOZO : Je suis une artisane avec beaucoup de passions (Accessoiriste fait main pagne, perles, laine, couturière, crocheteuse, brodeuse main, décoratrice, peintre, dessinatrice, journaliste amatrice, community manager, conseillère en stylisme, costumière habilleuse plateau cinéma, consultante formatrice, animatrice d’ateliers créatifs et event planner. J’ai à mon actif 3 grandes et deux mini éditions de l’expo vente dénommée ART JEUNE By Exclusiv’in dédiées aux jeunes marques artisanales. Plus de 104 personnes avec qui j’ai déjà collaboré. J’AIME TOUT, JE COORDONNE TOUT GRÂCE À Internet à l’avance, il y a des périodes pour tout. Je regarde bien mon agenda avant de m’engager auprès de ma clientèle et de mes partenaires. Ça vient à moi au fur à mesure, je développe d’autres aptitudes.  

Un client peut venir te dire Exclusiv’in tu peux me faire telle ou telle chose même quand je dis j’ai jamais fait, il me dit je sais que tu es très créative tu vas trouver et voilà.

Mais dans la pratique c’est sûr que je ne peux pas tout faire en même temps.  

Quand je relance les formations, je réduis les commandes. Quand je suis sur un projet, je relance toutes mes commandes.

Je ne peux gérer tout ceci à la fois vu que je suis seule. Impossible de faire tout au même moment et c’est pareil que vous Tchewôlô, vous avez plusieurs casquettes mais vous gérez selon les périodes. C’est une question d’organisation mais disons que j’ai tout ce temps car je suis sans engagement maritale et sans enfants,

Cela me demande beaucoup d’énergie physique mais je suis passionnée.

Je suis seule à bosser sur toutes mes créas en majorité, ma solution par moment c’est la sous-traitance avec d’autres collègues. En atelier formation ou pendant une décoration d’event, je recrute des assistantes temporaire pour m’aider.

Photo Exclusiv’In

Tchewôlô : A vous écoutez, l’on a l’impression que c’est facile. Il n’y a pas eu d’obstacles jusqu’ici ?

 Raymonde LOZO : Il y a toujours des obstacles mais je ne m’y attarde pas réellement. Sinon au niveau financier oui, il y a l’obstacle de sortir du virtuel, nous sommes en ligne.

Sur le plan ressources Humaines, il est clair que j’ai besoin d’employés car je bosse seule sur mes créas et pour ce faire il faut un bon budget (mais j’ai trouvé une solution de sous-traitance). Il y a aussi la question de l’approvisionnement (car j’ai toujours besoin de bonnes colles et on en trouve qu’à l’extérieur).

Tchewôlô : Quelle est votre arme secrète ?

Raymonde LOZO : La formation. J’aime apprendre au travers les plateformes de cours en ligne et YouTube. Par exemple, la première fois que j’ai bossé sur un projet audiovisuelle, une production a vu mon profil sur Facebook, j’ai dit que je n’avais jamais été costumière et tout mais ils ont voulu tenter l’aventure avec moi.  Ce jour-là, toute la nuit je n’ai pas dormi, au vu des informations que j’avais reçu, j’ai visionné plein de série et de making of. J’ai téléchargé des cours de couleurs et tout. A la réunion de production, je maîtrisais mon sujet comme si cela faisait des années de pratique. Rire j’aime découvrir et tenter.

Tchewôlô : Comment se porte votre boite aujourd’hui ?

Raymonde LOZO : Je dirais bien car mon activité m’épanouie. J’ai des projets futurs. Des partenariats avec des hôtels pour faire plus de mini expos ; Organisez plus d’ateliers formation dans les écoles et depuis quelques années je travaille beaucoup plus avec des revendeurs donc je suis devenue grossiste et semi grossiste, j’envisage d’augmenter le nombre. Donc disons tout va pour le mieux. On croise les doigts pour la suite.

Tchewôlô : Etes-vous assez indépendante financièrement et pensez-vous avoir une place pour un homme dans votre vie et pourquoi ?

Raymonde LOZO : oh oui il y a de la place, une grande place d’ailleurs, pour cet homme qui acceptera de me connaître, de m’aimer, de me soutenir pour qu’on s’entraider mutuellement et avancer ensemble. Je le dis encore ensemble car c’est très important. Et Indépendante financièrement hum je ne dirais pas oui mais je bosses toujours pour cela et pour ma part, l’amour véritable n’a rien avoir avec l’argent, les biens matériels, je suis entière quand j’aime.

Tchewôlô : Quel est votre avis sur l’émancipation de la femme et par ricochet l’égalité entre elle et l’homme ?

Raymonde LOZO : Personnellement l’homme et la femme ont un rôle à jouer, nous avons tous une part de responsabilité pour l’avancée de la société, mettons l’égoïsme de côté et éduquons nos enfants avec des valeurs morales et beaucoup d’amour pour que demain soit meilleurs.

Contact Exclusiv’In

Tchewôlô : Comment se passe une journée de travail pour Raymonde ?

Raymonde LOZO : Houla c’est du 100 à l’heure rire, dès fois, j’oublie de manger. Tous les matins, je consulte mes réseaux sociaux et mail ainsi je réponds à ma clientèle ;

Si j’ai des grosses commandes, à partir de 7h30, je couds ou je travaille (dans la joie) avec des sprays adhésifs pour les recyclages d’accessoires (sacs, chaussures…) je reste assise à la tâche jusqu’à 2h ou 4h en étant toujours connectée sur les réseaux ;

si je suis en tournage, alors c’est toujours de  7h jusqu’à x heure avec beaucoup de stress, de fatigue et de fous rires (j’aime beaucoup l’ambiance avec l’équipe) tout dépend des circonstances (rire) sans oublier qu’il y a des semaines de travail avant  tournage ou on bosse sur Powerpoint en lisant scénario et description des profils (phase très sérieuse et stressante );

Si je suis en expo vente, c’est journée non-stop sur plusieurs jours pour gérer l’événement, si je suis l’organisatrice ou si je participe en tant qu’exposante, il faut noter qu’il y a des expos de nuit.

Si je décore une manifestation, le stress augmente mais j’aime, tout dépend des horaires de la cérémonie ;

Si j’ai un atelier de formation EXCLUSIV’IN adultes ou enfants là c’est la folie rire mais c’est ma meilleure journée, je dors super joyeuse ;

Si je n’ai aucun engagement clientèle, je suis des cours en ligne, là je viens de suivre le CLOM MOOC CRÉATEURS DE MODE FRANCOPHONE organisé par l’OIF. En septembre dernier, j’ai participé au CREASTORM, une formation dédiée aux métiers de l’audiovisuels organisé par LIKASA PROD.

Tchewôlô : Vous êtes une machine, une vraie passionnée. Si vous avez un conseil à donner aux jeunes filles, quel serait ce conseil ?

Raymonde LOZO : Les filles, mes jeunes sœurs, prenez vos études très au sérieux, soyez sincères, honnêtes dans tout ce que vous faites. Bannissez l’orgueil. Soyez-vous mêmes tout en restant polies et respectueuses. Soyez passionnées. Sachez utiliser les réseaux sociaux à bon escient. Pour finir entourez-vous de bons amis et de personnes qui vous soutiennent réellement. 

Tchewôlô : Merci à vous Raymonde pour ce partage d’expérience, nous vous souhaitons le meilleur pour la suite de votre carrière.

Raymonde LOZO : C’est moi qui vous remercie.

Tchewôlô, femme noire, femme du monde, parlons d’elles!!!

Partagez

Commentaires